Ebola : la situation inchangée, un seul malade reste au CTE

COMITE NATIONAL MULTISECTORIEL DE LA RIPOSTE A LA MALADIE A VIRUS #EBOLA

SECRETARIAT TECHNIQUE

OBJET : SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE DANS LES PROVINCES DU NORD-KIVU ET DE L’ITURI AU 05 Mai 2020

Date : Mercredi, le 06 Mai 2020

• Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 3.462, dont 3.317 confirmés et 145 probables. Au total, il y a eu 2.279 décès (2.134 confirmés et 145 probables) et 1.170 vainqueurs  (personnes guéries, ou survivants) ;

• 283 cas suspects en cours d’investigation ;

• Aucun nouveau cas confirmé n’a été enregistré ;

• Aucun nouveau décès parmi les cas confirmés

• Aucune nouvelle personne guérie n’est sortie du CTE ;

• Depuis la résurgence de l’épidémie de la Maladie à virus Ebola à Beni en date du 10 avril 2020, 7 cas confirmés ont été enregistrés, dont 4 décédés ;

• Poursuite des recherches du cas confirmé du 16 avril 2020 caché dans la communauté.

/!\ Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles de changer ultérieurement, après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.

1. Respectez les mesures d’hygiène de base, notamment le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou à la cendre ;

2. Si une connaissance venant d’une zone en épidémie vient vous rendre visite et qu’elle est malade, veuillez alerter les équipes de la riposte ou les autorités sanitaires à proximité ;

3. Si vous êtes identifiés comme contact d’un malade d’#Ebola, acceptez d’être vacciné et suivi pendant 21 jours ;

4. Si une personne décède d’#Ebola, respectez les consignes pour les enterrements dignes et sécurisés. Il s’agit simplement d’un mode d’enterrement qui respecte les coutumes et traditions funéraires tout en protégeant la famille et la communauté de la contamination par le virus #Ebola ;

5. Pour tous les professionnels de la santé, respectez les mesures d’hygiène dans les centres de santé et déclarez toute personne malade présentant les symptômes d’#Ebola (fièvre, diarrhée, vomissement, fatigue, anorexie, saignement ;

6. Si tous les citoyens respectent ces mesures sanitaires préconisées par le Secrétariat, il est possible de mettre fin rapidement à cette 10ème épidémie.

*Vaccination

• 9.560 personnes ont été vaccinées, du 14 février au 10 Avril 2020, avec la deuxième dose du 2nd vaccin Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo (Johnson&Johnson) dans les deux Aires de santé de Karisimbi à Goma ;

• 20.339 personnes ont été vaccinées, jusqu’au 29 février 2020, avec le 2nd vaccin Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo (Johnson&Johnson) dans les deux Aires de santé de Karisimbi à Goma ;

• Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018 avec le vaccin rVSV-ZEBOV 302.913  personnes ont été vaccinées jusqu’au  05 Mai 2020 ;

• Approuvé le 22 octobre 2019 par le Comité d’Éthique de l’école de santé publique de l’université de Kinshasa et le 23 octobre 2019 par le comité d’Éthique national,  le deuxième vaccin, dénommé Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo, est produit par la firme Janssen Pharmaceuticals pour la société Johnson & Johnson ;

• Ce nouveau vaccin vient en complément du premier, le rVSV-ZEBOV, vaccin utilisé jusque-là (depuis le 08 août 2018) dans cette épidémie fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Éthique le  20 mai 2018. Il a été récemment pré-qualifié pour homologation.

*Surveillance aux points d’entrée

• Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire, jusqu’au 02 Mai 2020 est de 176 002 566 ;

• A ce jour, un total de 109 points d’entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC) a été́ mis en place dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri afin de protéger les grandes villes du pays et d’éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins.

 

——————————–

LEXIQUE

• Un décès communautaire est tout décès survenu en dehors d’un Centre de Traitement #Ebola.

• Un cas probable est un décès pour lequel il n’a pas été possible d’obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire mais où les investigations ont révélé un lien épidémiologique avec un cas confirmé ou probable.