Rashidi Gora – une journée dans la vie d’un agent de santé communautaire

Rashidi Gora, agent de santé communautaire à Dodoma, en Tanzanie, quitte son domicile pour une nouvelle journée de recherche des cas de tuberculose manquant à l’appel

Au cours de l’année écoulée, Rashidi a testé des centaines de personnes dans les régions fort éloignées des établissements du système de santé classique. Ce n’est pas un travail prestigieux. Rashidi prélève des échantillons d’expectorations, les étale sur une lame pour en faciliter le transport, et les emmène aux laboratoires hospitaliers pour analyse. Dès que les résultats sont disponibles, il reprend la route des villages reculés – souvent à plus d’une heure – pour transmettre les résultats à ses patients. Si le résultat est positif, il met le patient en contact avec la clinique concernée et l’accompagne tout au long du traitement prolongé. D’une voix calme, il prend également le temps d’informer les gens sur les précautions à prendre pour éviter d’être infectés, ou d’infecter les autres.

« Quand j’ai suivi la formation, je suis tombé amoureux du travail d’agent de santé communautaire, et me consacre depuis à sauver ma communauté de cette catastrophe », commente M. Gora. « Le Fonds mondial et MDH m’ont donné la possibilité de me former, maintenant c’est à mon tour d’apporter ma contribution. »

MDH (Management and Development for Health) est une organisation non gouvernementale locale qui prend part aux efforts nationaux d’identification des cas de tuberculose menés par le Fonds mondial et l’organisation à but non lucratif Save the Children. MDH a assuré la formation et le déploiement de plus de 2 000 agents de santé communautaires dans toute la Tanzanie afin de mettre le dépistage et le traitement de la tuberculose à la portée de la population.

Tags

Leave a comment